Agoria à propos des tergiversations autour de l’impôt des sociétés : « cela met les investissements et l’emploi en suspens »

Mardi 14 février 2017 — « Un report éventuel de la réforme de l’impôt des sociétés hypothèque les nouveaux investissements et la création d’emplois dans notre pays », affirme Agoria. « Il y a une grande incertitude sur la direction que prend la Belgique en matière de fiscalité des entreprises, » explique Marc Lambotte, CEO d’Agoria. « Le taux d’imposition des sociétés va-t-il baisser ? Allons-nous maintenir le régime fiscal actuel ? Rien n’est clair. Les investisseurs souhaitent savoir où ils vont avant d’envisager des investissements dans notre pays et d’y créer des emplois. »

Agoria demande au gouvernement de trancher et de choisir pour une baisse du taux officiel pour toutes les entreprises. Marc Lambotte : « Pourquoi le gouvernement traîne-t-il ? Les entreprises souhaitent investir, mais l’incertitude concernant la réforme de l’impôt des sociétés et la liaison à la taxation des plus-values les en dissuadent. Ceux qui mettent ces décisions en suspens, mettent les investissements et la création d’emplois en suspens. Si le gouvernement se limite à quelques petites réductions d’impôts, nous ne ferons que créer de nouvelles niches. Nous avons au contraire besoin d’une réforme complète pour toutes les entreprises.