Les fabricants de vélos et accessoires exposent leurs innovations à Velofollies

Lors de ce salon dédié au cyclisme, Agoria et le VAB présenteront les 61 participants à l’élection « Bike of the Year »

Jeudi 14 janvier 2016 — Analyses de mouvements 3D, cadres carbone, casques de vélo dotés de cardiofréquencemètres, vélos à assistance électrique… toutes ces technologies sont développées et produites dans le secteur belge du vélo. Nombre de ces innovations marquantes seront présentées lors du salon Velofollies dédié au cyclisme, qui se tiendra du 15 au 17 janvier à Courtrai. Le grand public pourra en outre y découvrir tous les modèles participant à l’élection « Bike of the Year ». La fédération de l’industrie technologique Agoria et le club dédié à la mobilité VAB organisent cette élection afin de promouvoir les vélos sûrs et de qualité dans notre pays.

Que les Belges aiment le vélo, c’est bien connu. Nous sommes également le pays qui accueille le plus de classiques cyclistes. Mais nous sommes aussi un pays de concepteurs et fabricants de vélos, des vélos de ville classiques aux vélos de course professionnels, accessoires et équipements pour vélo, en passant par les vélos électriques. Les fabricants belges mènent une R&D intensive dans les domaines des matériaux, du design et de l’aérodynamique. Tant pour les cadres en acier que pour ceux en carbone, ils n’ont pas à pâlir face aux marques étrangères renommées. Durant le salon Velofollies, l’attention du grand public sera attirée là-dessus à l’aide du slogan « Buy made in Belgium ». Ce vendredi après-midi (15 h), le ministre-président flamand Geert Bourgeois visitera notamment ce stand et plusieurs entrepreneurs flamands du secteur lui seront présentés.

Pour de nombreuses entreprises, les exportations représentent 90 % de la production. L’industrie belge du cycle réalise un chiffre d’affaires de plus de 60 millions d’euros (distribution et réparations non comprises) et se compose de PME qui occupent quelque 500 personnes. L’année dernière, près d’un demi-million de vélos ont été vendus.

Quelques innovations marquantes de chez nous :

 

Bioracer Motion & Aero – Contact : Pieter Mertens (0486 960 808)

Bioracer présente son système de mesure Bioracer Motion, le premier véritable système d’analyse de mouvements 3D pour l’ajustement des vélos. Il est désormais possible de procéder à un positionnement dynamique rapide et précis du vélo. Les coureurs étant analysés des deux côtés, la personne chargée de l’ajustement obtient en outre des informations sur leur symétrie. Grâce aux données haute fréquence et aux marqueurs sans fil, elle peut également mesurer la stabilité du mouvement du vélo. Par ailleurs, les effets de changements au niveau de la semelle ou de la selle peuvent dorénavant être mesurés objectivement. Le réputé Cyclefit, leader d’opinion en ajustement de vélos, utilise déjà cette innovation. Bioracer Aero mesure en temps réel la surface frontale du coureur contre la montre ou du triathlète, lui permettant de chercher une position plus aérodynamique. Il reçoit immédiatement les informations concernant le nombre de watts économisés. Des essais aérodynamiques dans cette soufflerie sont à présent accessibles à tous.

Bioracer Speedwear – Contact : Stijn Bamps (0474 962 534)

Bioracer mise depuis de nombreuses années déjà sur la recherche dans le domaine de l’aérodynamique. Des études démontrent que les vêtements constituent un facteur déterminant dans l’aérodynamique du coureur. Chaque athlète présente une morphologie différente. C’est pourquoi Bioracer fabrique toutes les tenues de vitesse destinées aux athlètes d’élite intégralement sur mesure. L’accent est mis sur une coupe parfaite et un bon soutien du corps. Grâce à cette approche, les athlètes Bioracer ont remporté 12 médailles aux derniers Jeux olympiques ainsi que 57 autres lors des championnats du monde sur piste et du contre-la-montre sur route, avec des coureurs tels que Tony Martin, Vasyl Kiryienka, Tom Dumoulin et Ellen van Dijk. Les spécialistes du contre-la-montre et triathlètes peuvent eux aussi faire appel à ce service baptisé Bioracer « Individual Speedwear ».

Eddy Merckx Cycles (vélos de course) – Contact : Geert De Craen (02 269.62.72)

Eddy Merckx Cycles présente le scanner CT. Basé sur la technologie des rayons X, celui-ci permettra de scanner toutes les fourches et tous les cadres en carbone haut de gamme dans le cadre du processus de contrôle de qualité. L’épaisseur de paroi et la forme intérieure seront ainsi contrôlées et les éventuelles irrégularités seront exclues. Il sera également vérifié si les couches de carbone sont bien solidaires et ne comportent pas d’inclusions d’air. Grâce à ces contrôles de qualité approfondis, Eddy Merckx Cycles est en mesure de proposer une garantie à vie sur ses vélos. Lors de Velofollies, l’entreprise présentera également son nouveau modèle, le Strasbourg71, dont le nom est un clin d’œil à l’étape remportée par E. Merckx à Strasbourg lors du Tour de France de 1971. Il s’agit d’un vélo en aluminium adapté à la terre battue, doté de freins à disque et d’un design remarquable.

Lazer Sport (casques et lunettes de sport) – Contact : Tim Cornelis (03 216 09 00)

Lazer Sport présente son casque Lazer Z1. Il s’agit d’un casque extrêmement léger (190 g pour un Small) doté de propriétés aérodynamiques, également disponible dans une version MIPS. Le système MIPS consiste en une couche de résistance intégrée. Celle-ci peut bouger par rapport au reste du casque et compense ainsi l’énergie en cas de choc. Le système contribue de cette manière à absorber une partie de l’énergie qui, sinon, secouerait la tête. Ce casque peut être complété par des accessoires tels que l’Aeroshell, une fine coque (amovible) en polycarbonate qui se clipse sur la partie supérieure et protège le cycliste de la pluie, du vent et de la boue. Outre l’Aeroshell, le casque Z1 peut aussi être équipé d’une lampe Z-Led ou du cardiofréquencemètre LifeBEAM. Lazer Sport a également développé deux nouveaux accessoires pour les lunettes de sport : les Magdocs. Il s’agit de petites stations d’accueil que vous pouvez installer à l’arrière sur le casque et servant à maintenir les lunettes magnétiques lorsque vous ne les portez pas. Pour pouvoir les utiliser, il suffit d’installer deux petits « Magclips » sur les courroies avant du casque.

Race Productions NV - Ridley Bikes (vélos de course) – Contact : Dennis Schmitz (013 673 600)

Ridley présente son X-Trail. Avec ce vélo (disponible en version carbone ou alu), l’entreprise s’attaque à un nouveau segment de marché, à savoir celui des vélos pour terre battue/tout terrain. Grâce à sa conception spécifique, le X-Trail est polyvalent. En ce qui concerne la géométrie, Ridley s’est inspiré de sa gamme de vélos de course. Le X-Trail dispose d’un câblage interne et d’une transition de fourche aérodynamique intégrée vers la barre oblique. Le montage des freins à disque Flat Mount assure une puissance de freinage suffisante à grande vitesse, tandis que le tube de direction conique ainsi que les axes Thru-Axle et le jeu de pédalier Pressfit BB86 offrent la rigidité et la stabilité nécessaires. Cependant, pour offrir un confort suffisant pour une utilisation hors route, les ingénieurs de Ridley ont également eu recours à des haubans fins combinés à une tige de selle de 27,2 mm et une longueur d’empattement bien pensée.

Scott Sportech – Granville (vélos) – Contact : Jeffry Goethals (0468 10 89 05)

Scott Sportech présente le Granville E-Volve Central Terra, un vélo électrique résultant de plusieurs années d’étroite collaboration entre le fabricant belge de vélos Granville et le danois Pro-Movec, en charge de l’entraînement électrique. D’une part, la propulsion par le biais d’un moteur central et d’un logiciel avancé assure une conduite extrêmement naturelle. D’autre part, cet e-bike ressemble véritablement à un vélo ordinaire. Le moteur est esthétiquement dissimulé derrière le carter de chaîne et la batterie est entièrement intégrée au cadre. Outre le luxueux équipement d’un vélo de ville plus coûteux (éclairage Spanning, antivol Axa Defender, fourche Suntour Nex D, selle Royale Freccia et dérailleur Deore 9 Speed), cet e-bike est également équipé de ce que l’on peut attendre d’un vélo électrique fiable (un cadre rigide et solide, des freins à patins Magura HS11 extrêmement puissants, des pneus CST Breaker spécifiques pour vélos électriques et un grand affichage central). 

3M (technologie) - Contact Ronald Faas (+31 653 16 26 56)

Pendant plusieurs années, 3M a été le sponsor principal d’une équipe cycliste continentale qui devait principalement compter sur des contributions étrangères. L’équipe s’oriente à présent surtout vers des partenaires du Benelux. À partir de 2016, les coureurs seront au guidon de vélos Ridley personnalisés avec du film 3M et ayant bénéficié de la technique d’assemblage 3M, dans des tenues Bioracer pourvues de matériel réfléchissant 3M, et portant un casque Lazer. L’équipe poursuivra ainsi son développement. La collaboration entre le laboratoire R&D de 3M à Zwijndrecht et les différents fabricants de vélos et/ou d’accessoires a permis une transition rapide. Jusqu’il y a peu, les cyclistes amateurs et professionnels bénéficiaient de solutions 3M tels que le protecteur cutané Cavilon™. À présent, les fabricants peuvent également optimiser leur processus de production en appliquant par exemple les abrasifs 3M Cubitron™ ou les rubans adhésifs Very High Bond™ (VHB). Samedi à 14 h, le Team3M 2016 sera présenté sur le podium principal, où un certain nombre d’innovations feront l’objet d’une démonstration en direct.

Quel sera le "Bike of the Year" ?

Lors des Velofollies, le VAB et Agoria présenteront également les vélos participant à l’élection Bike of the Year. Ils seront à découvrir du 15 au 17 janvier 2016 sur le stand Bike of the Year dans le hall 5 du Kortrijk Xpo. En février, les vélos électriques seront soumis à une intense période d’essai en conditions réelles, en collaboration avec des experts d’O2Bikers et un groupe de consommateurs. Les vélos de course et de ville seront analysés par un jury professionnel en mars. Les gagnants de chaque catégorie seront désignés le 31 mars 2016 au ‘Centrum Ronde van Vlaanderen’, juste avant le Tour des Flandres.

Donnez votre pronostic

Toutes les informations concernant les modèles de vélos participants, accompagnées de photos et spécifications, se trouvent sur le site www.bikeoftheyear.be. Des nouvelles du monde cycliste y sont aussi régulièrement publiées, avec des reportages sur la mobilité des vélos, des innovations et l’actualité des fabricants belges participants. Le public peut également surfer sur www.bikeoftheyear.be pour donner son pronostic concernant les gagnants et tenter ainsi de remporter un pack VIP pour la 100e édition du Tour des Flandres.

Published with Prezly